Smart City : comment mener à bien ce projet ?

La Smart City, nouvelle manière d’appréhender le développement urbain, a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des citoyens d’une ville en mettant l’accent sur les nouvelles technologies. Si l’idée semble bonne, la mise en place d’un projet si vertigineux peut-être problématique. Découvrez les enjeux essentiels d’une Smart City ainsi que les différentes approches pour mener à bien ce projet.

architecture-windows-1300px

Qu’est-ce qu’une smart city

Pour mener à bien un projet de Smart City, il est important de bien assimiler les notions de base au cœur de la création d’une ville intelligente.

 

D’après la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés), la Smart City est un concept relativement nouveau dans le développement urbain, qui permet d’améliorer la qualité de vie de chaque personne en faisant que la ville soit plus adaptée au mode de vie des citadins.

 

Les technologies les plus poussées sont utilisées en prenant en compte un écosystème de services et d’objets interconnectés. Ce nouveau type de gestion permet de couvrir quasiment toutes les infrastructures, comme :

  • Les réseaux : gaz, eau, électricité et télécommunications ;
  • Les infrastructures publiques : domotique, bâtiments, mobiliers urbains ;
  • Les transports : les routes, les transports publics, les voitures intelligentes, le covoiturage et les mobilités dites douces (à vélo, à pied) ;
  • Les e-services et e-administrations…

 

Autrement dit, la ville intelligente a pour objectif d’améliorer la vie des citoyens à l’aide des nouvelles technologies, en accentuant les efforts sur 6 aspects essentiels : l’économie, le savoir-vivre, l’environnement, l’administration, la mobilité et la qualité de vie. La manière d’appréhender les Smart City peut être différente selon chaque porteur de projet. 

 

Le concept de Smart City, qui se développe de plus en plus de nos jours, s’attaque à beaucoup de points délaissés depuis de nombreuses années par le développement urbain classique. Des différents réseaux à la prise en charge de l’écologie et des différents citoyens, les données jouent un rôle capital dans l’évolution des méthodes mises en place dans ces villes intelligentes.

Les fondamentaux

Comme dit précédemment, chaque projet peut appréhender les concepts de la ville intelligente de manière singulière, néanmoins, il existe 3 fondamentaux communs à chaque projet.

 

  • Avoir une administration claire et réelle : à ce but, il faut pouvoir associer à chaque structure intercommunale, une structure qui gouverne avec des élus et une administration, et ainsi permettre d’orienter la commune vers une politique transversale ;
  • Eviter la privatisation de la ville : il faut pouvoir s’assurer que les territoires gardent une maîtrise complète des données, outils ou applications Smartphone, pour ne pas tomber dans certains problèmes de conflits d’intérêts ;
  • Garantir l’inclusion de la ville : il faut limiter tout type de fracture sociale ou numérique pour garantir une ville inclusive et non exclusive de certains citadins.
city-night-lights-1300px (1)

Les critères d’appartenance

L’une des grandes questions à se poser serait, comment savoir si une ville fait partie des Smart Cities ? Les critères d’appartenance à cette catégorie sont encore flous et dépendent fortement de l’organisme faisant l’étude et choisissant les critères.

 

Selon le centre des sciences régionales de l’Université de Technologie de Vienne en Autriche, les critères pour appartenir à la classe de Smart City sont de 6 et tous, se subdivisent en catégories quantifiables :

 

Smart Economy :

  • Esprit innovateur ;
  • Esprit d’entrepreneuriat ;
  • Image de la ville ;
  • Productivité ;
  • Marché du travail ;
  • Intégration internationale.

 

Smart people :

  • Education ;
  • Apprentissage à long terme ;
  • Pluralité ethnique ;
  • Ouverture d’esprit.

 

Smart environnement :

  • Qualité de l’air ;
  • Conscience écologique ;
  • Gestion durable des ressources.

 

Smart Gouvernance :

  • Conscience politique ;
  • Services publics et sociaux ;
  • Administration efficace et transparente.

 

Smart mobility :

  • Système de transport local ;
  • Accessibilité (inter-) nationale ;
  • Infrastructure des technologies de l'information et des communications ;
  • Durabilité du système de transport.

 

Smart living :

  • Centre culturel et de loisirs;
  • Conditions de santé ;
  • Sécurité individuelle ;
  • Qualité des logements ;
  • Installations éducatives ;
  • Attractivité touristique ;
  • Cohésion sociale.

Exemples de Smart City

Pour mieux appréhender le sujet, voici quelques exemples de Smart City déjà existante. Parmi les 25 villes intelligentes recensées en France, voici 2 exemples de villes faisant figure d’exemple en France dans ce domaine, aux côtés de Nantes, Dijon et Montpellier : Lyon et Bordeaux.

 

Lyon et ses 340 millions d’euros investis dans des projets de ville intelligente

Lyon est LA ville pionnière dans le domaine en France. Elle propose des véhicules électriques en auto-partage, elle est en train de tester des navettes autonomes pour le transport collectif des usagers, mais elle a surtout inauguré en 2015, l’éco-quartier intelligent de la Confluence, où se dresse un ensemble de 3 bâtiments baptisé Hiraki et qui ont la particularité de produire plus d’énergie qu’il n’en consomme.

 

Bordeaux et son éco-quartier test du stade Matmut-Atlantique

La ville de Bordeaux réalise de nombreux tests de Smart City dans le quartier du stade Matmut-Atlantique pour, dans le futur, déployer ces méthodes dans l’ensemble de la métropole. L’un des enjeux principaux de ce test est de réduire la consommation énergétique du quartier en positionnant quelque 220 capteurs de données sur l’éclairage public et le système de recharge de véhicule électrique.

L’objectif principal est de pouvoir piloter à distance le système d’éclairage public, mais aussi d’avoir plus de données sur comment les citoyens utilisent les véhicules électriques pour, par la suite, améliorer leur déploiement.  

Comme vous pouvez le voir dans ces exemples, le développement de ville intelligente se fait par étape et par test, afin d’optimiser au maximum sa gestion et son déploiement.

L’approche de la Smart City

Pour mener à bien un projet de Smart City, 2 types d’approche peuvent être mis en place.

 

L’approche empirique de la smart city

C’est une méthode équivalente à « essayer et apprendre ». Dans cette méthode, on va mettre en place un projet, puis directement le tester sur l’ensemble d’une ville ou d’un quartier, afin de mesurer par la suite son efficacité, adapter le projet si certains points posent des problèmes, pour de nouveau tester, mesurer et adapter, jusqu’à ce que le projet puisse avancer tout en fonctionnant. Cette approche est fortement utilisée pour des projets à court et moyen terme.  

 

L’approche systémique de la Smart City

L’approche systémique est une approche très prisée pour des projets à long terme et a pour vocation d’étudier préalablement chaque potentiel impact d’un projet avant de permettre son élaboration. Cette approche, plus longue que la première, est cependant favorisée dans les projets à plusieurs niveaux de responsabilité et dont les enjeux pourraient être beaucoup plus importants et aller plus loin qu’un impact fonctionnel.

 

La Smart City, ou ville intelligente, est une manière innovante d’appréhender le système urbain et pourrait permettre à l’avenir d’améliorer significativement la qualité de vie de chaque citoyen. Néanmoins, ces projets de Smart City sont loin d’être faciles à mener et demandent souvent de repenser complètement la manière de concevoir le développement urbain. Beaucoup de projets échouent en raison d’une très faible maturité de projet ou d’une mauvaise manière d’approcher le problème.

 

Tout comme pour les entreprises, une bonne utilisation des données peut permettre de faire gagner beaucoup de temps, d’argent et d’améliorer considérablement la productivité de chaque installation. C’est pourquoi Ryax s’engage à vos côtés afin de vous permettre d’établir le meilleur système automatisé, vous donnant l’opportunité d’exploiter les données collectées de manière rapide et efficace.

La Ryax Team.